Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un article paru le 6 janvier dans le Bien Public liste le recensement des communes de Côte d'or et indique les évolutions des populations entre 2008 et 2013 .

Pour Nuits Saint Georges la population qui était de 5516 habitants en 2008 est passée à 5572 soit une augmentation de 56 habitants sur 5 ans (+0.2%).

On observe que cette commune pourtant dotée d'un certain nombre d'atouts est incapable d'imaginer son évolution démographique ,son plan d' aménagement urbain, son développement économique, une politique sociale et culturelle digne de ce nom !.

Pourquoi un tel marasme ?

Les raisons sont multiples:

-absence de volonté politique ,Les municipalités de droite qui se sont succédées depuis 20 ans ont été incapables de projeter cette commune dans une perspective à long terme.

-le premier PLU annulé,le second PLU pas encore opérationnel aura duré une bonne dizaine d'années .Or,chacun sait que c'est l'instrument par excellence pour fixer les orientations en matière d'aménagement urbain,de politique démographique, d'environnement ....

-le vieillissement de la population nuitonne est inéluctable,

-le renouvellement générationnel est insuffisant,

-les fermetures de classes en maternelles et primaires sont chroniques et non conjoncturelles

-l'absence de logements pour les jeunes ménages à loyers modérés se fait durement sentir,

-l'absence de solutions pour éviter la mobilité automobile (travailleurs venant de Beaune ou de Dijon);n'a jamais été sérieusement évoquée,

-la comme accuse une absence chronique de constructions de logements sociaux

-les difficultés des commerces de proximité qui voient leur clientèle partir sur les grands centres commerciaux n'est plus à décrire tellement il est préoccupant,

- la fermetures de certaines boutiques au centre ville est là pour en témoigner.

-on observe ,notamment les soirs et Weekend un manque d'attractivité culturelle au centre ville,

-les projets de construction( Vanaret - éco-quartier au Bas-Torterot...).sont en panne ...

-etc....

Ces résultats ne nous surprennent pas ! Nous ne comptons plus les fois où nous avons interpellé les différentes municipalités pour souligner les risques encourus d'une telle politique et des situations qu'elle provoquerait si rien n'était fait .

Nous y sommes ,et craignons que la situation se dégrade encore face à une municipalité aussi atone que celle qui gère la ville aujourd'hui ....

"le moins mal n'est pas forcement le meilleur...." Montesquieu

Tag(s) : #politique

Partager cet article

Repost 0